EXPO : NOW WHEN THEN, AGNES THURNAUER

Encore quelques jours pour profiter de la belle exposition des oeuvres d’Agnes Thurnauer à la Chapelle de l’oratoire du Musée des Beaux-Arts de Nantes. NANTES – Musée des Beaux-arts Chapelle de l’oratoire Du 28 février – 11 mai 2014

Agnes Thurnauer, Autoportrait 1, 2010. (C)Laurent Lecat

Jean-Baptiste Greuze, le Tintoret,  Jean Dominique Ingres, Edward Burne-Jones, Claude Cahun, Picasso, Gerhard Richter, Eva Hesse, Tamara de Lempicka,  Odilon Redon, Luc Tuymans.

Ce projet articule les tableaux d’Agnès Thurnauer avec un certain nombre d’œuvres choisies dans les collections du musée des beaux-arts de Nantes. Il envisage ainsi l’œuvre de l’artiste contemporaine comme un espace singulier en communicationavec des espaces mentaux, formels et temporels autres.

Les âges de la vie En regard des peintures de l’artiste figure une galerie de Portraits, issus de la remarquable collection de peintures du Musée des Beaux-Arts de Nantes. Partant d’un jeune enfant pour finir avec un vieil homme, l’accrochage suit l’ordre chronologique de l’âge du sujet représenté , en privilégiant donc l’âge de la figure par rapport à l’époque où elle a été produite. C’est la représentation qui prime. Le temps de la peinture est l’âge de la vie . Sont ici  juxtaposés Tintoret et Martial Raysse, Eva Hesse et Odilon Redon, Ingres et Claude Cahun

Les âges de la peinture  La question de la temporalité et de la notion du contemporain est au centre du travail d’Agnès Thurnauer. En effet l’artiste considère qu’un tableau est d’abord contemporain du moment où on le regarde. De même, le temps à l’intérieur d’une oeuvre n’est pas linéaire mais déploie en ondes concentriques un espace où les tableaux, par-delà une chronologie classique, dialoguent les uns avec les autres. A cette galerie de Portraits inédite des « âges de la vie », répondent les « âges de la peinture » d’Agnès Thurnauer qui, au travers des diverses époques de son travail, mettent l’accent sur la poursuite récurrente d’une représentation de la peinture : comme un long « Portrait » de la figure picturale que l’artiste reconduit sans cesse.

Plus d’informations sur http://www.museedesbeauxarts.nantes.fr/

Publicités